Trouver un crédit immobilier quand on est en CDD !


Professionnellement engagé pour une durée déterminée, vous avez en tête un projet immobilier. Que vous envisagiez un investissement, une construction ou un achat, voici quelques pistes à exploiter pour trouver le financement nécessaire, sous la forme d’un crédit.

Soigner son profil vis-à-vis des banques

Si signaler un travail en CDD en se présentant à son banquier a toujours tendance à rebuter celui-ci, il faut savoir que la majorité des recrutements les plus récents se faisaient sous ce régime. Inutile donc d’appréhender une demande de prêt simplement parce que votre contrat est à durée limitée. Le Mag de l’Immobilier recommande plutôt de booster votre négociation pour un prêt, en soignant votre profil. Avant d’engager la démarche, il serait bien de lisser ses finances en s’assurant de n’avoir aucun autre arriéré. Évitez, en même temps, les incidents de paiement sur la période en amont de votre intention de prospecter pour convaincre l’établissement que l’argent et vous êtes capables de faire bon ménage. Si vous pouvez mettre de l’argent de côté, durant quelques années, vous pourrez également l’utiliser pour fournir ou étoffer l’apport personnel. Atteindre un ratio de 10 à 20 % d’apport est généralement considéré comme un grand atout qui plaidera en votre faveur.

Justifier la stabilité professionnelle à défaut d’un CDI

Pour défendre votre dossier de demande de prêt la tête haute avec un CDD, l’idée est également de justifier que vous signez régulièrement dans des secteurs actifs. Les professionnels voient d’un très bon œil si vous avez réussi à enchaîner ce type de contrat durant 3 années consécutives. Par ailleurs, privilégiez la signature de CDD étendus : n’oubliez pas qu’il en existe de 24 ou 12 mois. Quoi qu’il en soit, pouvoir justifier de revenus stables avec ces contrats va conforter votre position. Profitez-en également si votre contrat à durée déterminée est signé dans les secteurs en forte demande comme le milieu hospitalier, la restauration ou l’hôtellerie et à plus forte raison, si vous travaillez pour la Fonction publique.

S’engager avec son/sa partenaire en CDI

La dernière option à envisager pour obtenir plus facilement un prêt immobilier en travaillant en CDD est d’engager les démarches avec son compagnon ou sa campagne en CDI. L’appréciation de la capacité d’endettement tiendra alors compte ou non de vos revenus de CDD. La limite des 33 % n’en sera pas pour autant dépassée. Si la banque se réfère à ceux de votre co-emprunteur en CDI, le montant alloué sera certainement plus conséquent. Cette façon de démarcher votre emprunt vous donnera en plus l’opportunité de ne pas payer d’apport. Enfin, les spécialistes recommandent vers les solutions d’investissement locatif plutôt que l’achat lorsque l’on emprunte en CDD. Le fait que le bien va générer un revenu supplémentaire, par les loyers, constitue une véritable valeur ajoutée au regard des banques. Pour ce faire, ne minimisez pas les démarches en amont : exploration des aides disponibles et vérification de votre éligibilité, repérage des secteurs où le locatif est porté par une forte demande. La démarche ne modifie en rien votre intention de faire une acquisition puisque le bien mis en location deviendra votre propriété à l’issue du remboursement de vos prêts.

Scroll to top